Note pour les candidatures à la qualification

La qualification est l’étape préalable à la candidature à un concours de maître⋅sse de conférences (MCF) ou de professeur⋅e des universités (PR) dans les établissements dépendant du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Le site de référence pour postuler est Galaxie.

Une fois accordée, la qualification MCF est valable jusqu’au 31 décembre de l’ « année de qualification + 4 ». Ainsi, un⋅e candidat⋅e qualifié⋅e en 2023, est qualifié⋅e jusqu’au 31 décembre 2027.

Les qualifications PR obtenues en 2022 ou antérieurement sont valables jusqu’au 31 décembre de l’ « année de qualification + 4 ». Les qualifications PR accordées à partir de 2023 ont une durée illimitée.

Question fréquente

Quelles sont les pièces complémentaires demandées par la section 27 ?

  • les rapports de thèse ou d’HDR,
  • un CV long de 5 à 15 pages décrivant les activités d’enseignement et de recherche,
  • des attestations d’enseignement quand celles-ci sont disponibles.

Procédure

Dates importantes

Le calendrier de la campagne est disponible sur le site Galaxie.
La procédure se décompose en deux phases (toutes deux via Galaxie) :

  1. l’enregistrement de la candidature (en général, clôture des inscriptions fin octobre). En ce qui concerne les domaines et thèmes de recherche, nous demandons aux candidat·e·s d’utiliser la nomenclature thématique du CNU 27. Si les travaux couvrent plusieurs domaines, merci de les indiquer par ordre d’importance. Si aucun domaine ne semble correspondre, mettre Code 0Autre et préciser ensuite, à l’aide de quelques mots-clefs, les thèmes de recherche.
  2. le dépôt du dossier (en général fin décembre).

Fonctionnement

Deux membres du CNU 27 vont rédiger un rapport sur le dossier déposé et présenter la candidature aux membres siégeant lors de la session de qualification.
L’ensemble des membres siégeant de la section (en général, 48) statue ensuite sur le dossier et endosse la responsabilité de la décision.

Critères

Un·e candidat·e à la qualification en section 27 doit avoir démontré son aptitude à exercer une activité de recherche et une activité d’enseignement en informatique.

La qualité des activités de recherche est attestée notamment :

  • par les rapports (de thèse ou de HDR) des rapporteur·e·s (signés);
  • par des publications dans des conférences ou des revues en informatique :
    • normalement, un·e candidat·e à la qualification MCF doit pouvoir faire état d’au moins une publication récente dans une conférence (a fortiori une revue) internationale avec comité de lecture de bon niveau en informatique ;
    • pour les candidat·e·s à la qualification PR, nous attendons au moins une publication récente dans une bonne revue internationale en informatique.

L’activité d’enseignement est attestée par les heures effectuées en informatique. Il peut être admis qu’une partie de l’enseignement soit réalisée en dehors de l’informatique ou à la frontière de la discipline lorsque l’appartenance du·de la candidat·e à la discipline est pleinement attestée par sa formation initiale et par ses activités de recherche.

Cependant, les éléments permettant d’évaluer un dossier ne se limitent pas aux seules activités d’enseignement et de recherche. Le·a candidat·e peut faire état de l’ensemble des activités qu’il·elle a réalisées, qui démontrent son aptitude (par exemple, responsabilités collectives, activités administratives, actions de médiation, animation d’une communauté scientifique).

Recommandations générales

  • Rédiger la déclaration de candidature et le dossier en français.
  • Ajouter tous les éléments factuels (liens vers des supports de cours, des actes de conférences, attestations de service, etc.) qui permettront aux rapporteur·e·s de vérifier les informations fournies
  • Ajouter tout ce qui pourrait expliquer et valoriser votre parcours : indication qualitative sur une publication (seule conférence spécialisée en XXX…), situations particulières (difficulté d’accès à des heures d’enseignement, parcours original, pluridisciplinarité, etc).
  • Lorsque cela s’applique, ne pas oublier de mentioner les périodes de congés dans le parcours, notamment congé(s) maternité, parental, ou longue durée. Ces éléments sont pris en compte au bénéfice de la candidature et permettent d’expliquer des durées parfois plus longues dans le parcours.
  • Garder en tête que chaque rapporteur·e a près de 40 dossiers à traiter et qu’il est dans votre intérêt de lui donner les moyens de présenter au mieux la teneur de votre dossier

Documents demandés par le CNU 27

:warning: Les diplômes et rapports de soutenance en langues étrangères doivent être traduits en français. Le·a candidat·e doit certifier sur l’honneur l’exactitude de cette traduction.

Documents administratifs

  • Diplôme (doctorat pour la qualification MCF, HDR pour la qualification PR) : préférer le diplôme à une attestation de réussite.
  • Travaux, ouvrages ou articles (3 maximum pour les MCF, 5 pour les PR).
  • Rapport et/ou PV de soutenance (un ou deux documents suivant les écoles doctorales) : il doit comporter la liste des membres du jury avec leur nom, fonction et rôle dans le jury, la signature du·de la président·e du jury, être si possible à l’en-tête de l’établissement, indiquer le titre du doctorat ou de l’HDR, les dates et lieu de soutenance, et le texte proprement dit du rapport signé par les membres du jury.
  • Rapports des rapporteur⋅e·s de thèse : demandés par le CNU 27. Ces rapports doivent être signés par leur rédacteur·trice.

CV long (de 5 à 15 pages)

Le CV long doit contenir tous les éléments factuels et qualitatifs qui permettront d’évaluer la capacité du·de la candidat·e à réaliser une recherche et un enseignement de qualité en informatique.

Identité

Nom, prénom, coordonnées (dont adresse Email), éventuellement site Web et toute autre information qui vous semble utile pour le travail des rapporteur·e·s.

Parcours universitaire

Pour chaque diplôme obtenu depuis la licence (master pour les candidat·e·s PR), indiquer : intitulénom et lieu de l’établissement d’obtentiondate, mention éventuelle.
En outre :

  • pour le master (respectivement diplôme d’ingénieur) : intitulé précis, sujet du mémoire et nom de l’encadrant·e (respectivement du projet de fin d’études et/ou du stage) (MCF)
  • pour le doctorat / l’habilitation à diriger des recherches : titre, spécialité, dates, nom du laboratoire et de l’établissement de rattachement, nom et affiliation du·de la directeur·trice de thèse et des co-encadrant·e·s éventuel·le·s (garant·e de l’habilitation, si applicable), noms et affiliation des rapporteur·e·s et membres du jury.

Expériences professionnelles

Pour chaque expérience professionnelle ainsi que la situation professionnelle actuelle, indiquer : intitulé du poste, dates, nom et lieu de l’établissement d’exercice, et statut professionnel (CDD, CDI, vacataire…).
Description succincte de ces fonctions, notamment si elles ne relèvent pas de l’enseignement supérieur.

Activités d’enseignement

Décrire l’ensemble des activités pédagogiques, par exemple sous forme de tableau, en détaillant au moins les trois dernières années effectives.Exceptions

Le tableau suivant résume les informations attendues concernant les activités d’enseignement :

Statut (vacataire, ATER…)Année d’exerciceÉtablissement d’exercicePublic (diplôme suivi par les apprenant·e·s)Niveau (L1…M2)Nom de la matièreVolume horaire total en heures équivalent TDEffectifs (facultatif)Nature (cours, TD, TP, projets…)Responsabilités (création de cours, sujets de TD/TP/projet/examen…)Supports d’enseignement éventuels (référence ou lien)

Les méthodes et outils pédagogiques spécifiques (en particulier, les ressources pédagogiques disponibles en ligne, livres, polycopiés, etc.) peuvent être mis en valeur. Ils peuvent à ce titre faire l’objet d’un développement particulier.

:warning: Il est vivement conseillé d’obtenir des attestations (ou des lettres de recommandation) auprès des responsables des formations données, afin d’attester l’exactitude des informations fournies.

Activités de recherche

Décrire les activités de recherche, notamment :

  • thématique, lieu et nature de chaque activité ;
  • résultats théoriques ou méthodologiques, synthèses, expériences, mesures, évaluations ;
  • éléments de valorisation des productions logicielles et/ou materielles (développement de logiciels ou de matériels, dépôts de logiciels à l’APP, etc.) ;
  • visibilité :
    • organisation de colloques, formations spécialisées, etc.,
    • séjours scientifiques dans d’autres laboratoires/établissements, coopérations éventuelles, etc.,
    • participation à des comités de programmes/éditoriaux
  • encadrements éventuels, en précisant la participation du·de la candidat·e dans cet encadrement, la date, la durée, la thématique :
    • projets de fin d’études d’ingénieur·e, mémoires CNAM, mémoires de Master
    • thèses, postdoctorant·e·s, ingénieur·e·s (PR)
  • participation à des jurys de thèse (voire d’HDR, pour les candidat·e·s PR) ;
  • activités de médiation ;
  • activités de transfert.
Liste des publications

Seules les publications acceptées doivent être listées.

La liste de publications doit suivre la classification hiérarchique classique.classification des publications (cliquez sur la flèche pour déplier la liste)

Cette liste doit être la plus précise possible. Notamment, pour chaque publication, indiquer :

  • l’identité de tous les auteur·e·s
  • l’année de publication
  • l’intitulé (complet) de la revue ou conférence
  • le type d’article (long/court, présentation/poster…)
  • les numéros de page (ou à défaut le nombre de pages)
  • s’il s’agit d’une session annexe de la conférence, le préciser
  • arguments (éventuellement, métriques) montrant l’importance/la sélectivité de la revue/conférence
  • preuve de l’existence de la publication autre que l’article lui-même (lien vers les actes, une archive en ligne, le planning de la conférence, le sommaire de la revue, le DOI, lettre d’acceptation si l’article était à l’état “soumis”, etc.)
  • distinguer les conférences nationales et internationales (comité de programme et audience internationales)
  • indiquer les 3 (5 pour les PR) travaux fournis (les plus visibles) et les situer dans leur contexte de recherche. Pour ces publications, le·a candidat·e décrira sa contribution.
  • pour les travaux pluridisciplinaires, préciser la contribution à la discipline informatique.

Responsabilités collectives, administratives

Décrire les activités administratives, en détaillant complètement au moins les trois dernières années effectives :

  • sujet, lieu et nature de chaque activité
  • évaluation du temps consacré à ces activités et des éventuels résultats obtenus

:warning: Nous vous recommandons d’ajouter des lettres de recommandation ou des attestations permettant aux rapporteur·e·s de vérifier les informations concernant vos activités et responsabilités administratives.

QualificationS et requalification

Une fois accordée, la qualification est valable jusqu’au 31 décembre de l’ « année de qualification + 4 ». Un.e candidate peut déposer une nouvelle demande à partir de la dernière année de validité de sa qualification. Ainsi, un⋅e candidat⋅e qualifié⋅e en 2017 est qualifié⋅e jusqu’au 31 décembre 2021 et, si besoin, peut déposer une nouvelle demande à l’automne 2020 pour la session 2021.

En ce qui concerne une demande de “re-qualification” auprès de la section 27 du CNU, celle-ci n’est pas systématique et le dossier est notamment évalué au regard du maintien d’une activité significative au cours des dernières années.

Il est possible de demander sa qualification auprès de plusieurs sections du CNU.

Fausse déclaration, plagiat

En cas de fausse déclaration et/ou de production de documents falsifiés, la décision de qualification sera annulée et le·a candidat·e radié·e de la liste de qualification.

Les cas les plus graves pourront donner lieu à des poursuites judiciaires.

Compléments

Critères additionnels pour une candidature à la qualification PR

Outre des activités significatives en enseignement et en recherche comme énoncés précédemment dans la section Critères, le·a candidat·e doit avoir fait la preuve de ses capacités et de sa participation dans des responsabilités d’encadrement de thèse, d’administration et d’animation dans les différents domaines du métier (recherche, enseignement, fonctionnement de l’établissement et des institutions), en lien avec la discipline informatique.

Candidat·e·s demandant une équivalence d’un diplôme étranger

Pour les candidat·e·s titulaires d’un diplôme étranger, la section 27 doit se prononcer préalablement à la demande de qualification, sur l’équivalence du diplôme présenté : doctorat pour les candidats à une qualification MCF, habilitation à diriger des recherches pour les candidats à une qualification PR.
La section 27 examine la demande de dispense en étudiant si le travail fourni pour le diplôme en question et décrit dans le dossier, correspond à ce que l’on attend dans une université française. Voir Galaxie.

Candidat·e·s au titre de l’expérience professionnelle (VAE)

Nous recommandons aux candidat·e·s ayant (ou ayant eu) une activité professionnelle en dehors de l’enseignement supérieur et la recherche, de décrire cette activité et d’expliquer ce que cette expérience peut apporter à l’enseignement supérieur. Les candidat.e.s ayant eu des collaborations avec l’enseignement supérieur et la recherche sont invité·e·s à présenter le contexte professionnel et universitaire de cette association.